Compte Administratif 2021 / DM1-2022 : Les finances régionales au bord de la ligne rouge.

0
107
CHASSIER Michel
CHASSIER Michel

Michel CHASSIER

La dette atteint 1120 M€ avec une capacité de désendettement qui bondit à 8,5 années voire 10,8 si la TICPE était rattachée aux recettes d’investissement comme c’est la règle. L’exécutif régional et le gouvernement accusent le contexte, ce qui pourrait se résumer en paraphrasant Gavroche :  » Les caisses sont vides, c’est la faute au COVID, la reprise fait triste mine, c’est la faute à Poutine « 

Rapport 22.03.01 CA 2021 et 22.03.03 RADD 2021 – Michel CHASSIER

 


 

Ambre LOUISIN

 » La Cour des Comptes est d’autant plus sévère sur le financement de France Compétences, que le succès de l’apprentissage a raté sa cible. Il n’a notamment pas suffisamment bénéficié aux jeunes les plus éloignés de l’emploi mais aux étudiants du supérieur. Il est donc urgent de privilégier le soutien aux PME ou aux entreprises opérant dans ces secteurs en tension tels que le BTP et l’industrie tout en veillant à ne pas casser l’élan de l’apprentissage. « 

Rapport 22.03.02 CA 2021 et 22.03.03 RADD 2021 – Ambre LOUISIN

 


BÉJEAU LionelLionel BEJEAU

La désertification médicale atteindra son apogée vers 2032 avec le départ en retraite de nombreux médecins généralistes et spécialistes qui malheureusement ne trouvent pas de repreneurs. Ce sera notamment le cas à Tours pour moi-même ainsi qu’une vingtaine de mes confrères où nous laisserons avec regret nos patients sans suivi. Cette tendance touche également les spécialistes, avec le départ de deux neurologues sur les 9 que comptent la métropole de Tours et bien d’autres spécialistes sur le départ aussi. Ainsi, penser que Tours, ville de faculté est suffisamment dotée est une erreur.

Rapport 22.03.01 CA 2021 et 22.03.03 RADD 2021 – Lionel BEJEAU


 

CHASSIER Michel
CHASSIER Michel

Michel CHASSIER (Décision Modificative N°1)

La hausse du coût de l’énergie impacte notamment les lycées, en dépit des gains obtenus en matière de performance énergétique, la Région doit déjà faire face aux difficultés de certains établissements au cas par cas, mais nous avons également été alertés de la tension sur les approvisionnements et les prix dans la restauration scolaire.

Cette situation risque de s’aggraver car tous les observateurs conviennent que l’inflation va durer, Christine Lagarde le concédait il y a quelques jours.

Rapport 22.03.02 DM1 2022 – Michel CHASSIER


Les élus du groupe RN Centre-Val de Loire se sont abstenus sur le Compte Administratif 2022 et ont voté contre la DM1 du budget primitif 2022.

LAISSEZ VOTRE MESSAGE