Développer les compétences pour l’économie de demain.

0
17

Thibaut de LA TOCNAYE :

 

 

 

 

 

 

 

 


Ambre LOUISIN : « La réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage entreprise par le gouvernement Philippe a fortement été handicapée par l’absence de la réelle réforme des branches professionnelles. Les stages, sessions et autres cursus de formation spécialement continue, n’ont pas vocation à être utilisés comme « béquille sociale » aux publics des prisons, des quartiers sensibles, ou de jeunes en échec scolaire dont les insuffisances de l’Education Nationale en sont les causes. Ils sont d’abord là pour former du personnel qualifié, susceptible de répondre aux besoins techniques dans le secteur économique. »

Rapport 22.01.04 Ambition Régionale Emploi et Compétences – Ambre LOUISIN


Le groupe RN s’est abstenu sur ce rapport.

LAISSEZ VOTRE MESSAGE