Jeunesse : Les mesures d’urgence ne règleront pas tout.

0
413
Michel Chassier
Michel Chassier
Michel CHASSIER

« Le fonctionnement des lycées est gravement perturbé depuis presque un an par le premier confinement, la rentrée s’est faite dans des conditions difficiles avec le nécessaire maintien de mesures de précaution. La Région y a répondu pour sa part en mettant des moyens supplémentaires. Mais la reprise de l’épidémie en novembre a contraint rapidement les lycées à fonctionner à demi effectif, ce qui ne permettra pas de boucler les programmes. »

Rapport 21.01.06 Mesures d’urgence en faveur de la jeunesse – Michel CHASSIER


Nadine Boisgerault (crédits photo : conseil régional Centre-Val de Loire)
Nadine Boisgerault

Nadine BOISGERAULT

« Ces mesures d’urgence font état du rôle d’accompagnement de la Région envers les jeunes qui pour beaucoup d’entre eux, ont perdu leur emploi et ne peuvent plus financer leurs études ou leur logement. Bien qu’elles ne puissent se substituer à un véritable plan mené à l’échelle nationale tellement les besoins sont importants, ces mesures auraient eu le mérite d’intégrer un volet dédié à l’accès à la pratique sportive post-crise. »

Rapport 21.01.06 Mesures d’urgence en faveur de la jeunesse – Nadine BOISGERAULT


Amendement du Groupe RN (non adopté)

« Pour favoriser l’accès au sport des jeunes de 15 à 25 ans domiciliés en Région Centre-Val de Loire, nous proposons que la collectivité régionale mette en place, par le biais du dispositif existant YEPS, une cagnotte sport de 20 € utilisable à partir de la rentrée 2021 pour l’adhésion à une association/fédération sportive, ou un club partenaire de l’opération. »

Rapport 21.01.06 Mesures d’urgence en faveur de la jeunesse – Amendement RN


Le groupe RN s’est abstenu sur ce rapport.

LAISSEZ VOTRE MESSAGE