Le Front National, seul dans l’opposition ?

0
882
Conférence de Presse du Groupe Front National Centre-Val de Loire – Lundi 16 Décembre 2017.

Ce n’est pas nous qui le disons, mais Guillaume Peltier, Président du groupe UDC, qui se vante pratiquement de co-gérer la Région Centre-Val de Loire avec François Bonneau. A tel point que Mag Centre lui attribue par dérision le titre de « vice-président ». A vrai dire nous l’avions déjà remarqué en Commission permanente comme en Session plénière, où l’UDC vote plus souvent avec les socialistes que le groupe Ecologiste !

Il est permis de sourire au passage des grandes déclarations de Guillaume Peltier au sujet du patriotisme économique, alors que son parti approuve le TAFTA et le CETA, de même qu’il se fait le chantre de la ruralité tout en soutenant la métropolisation… et en résidant à Paris, après avoir laissé sa mairie-marchepied de Neung-sur-Beuvron.
De fait le Groupe Front National est souvent le seul à incarner l’opposition.

Ce sera sans doute encore le cas lors de la session du 21 décembre, qui s’annonce particulièrement chargée : vote du budget 2018, décision modificative au budget 2017, et, en dernière minute un rapport sur le transferts des lignes TET (trains « Intercités ») au 1er janvier 2018, rapport reçu ce soir à… 18 h 52 !
Or il s’agit de s’engager jusqu’en 2023 sur des 480 millions d’euros en investissement et 196 millions d’euros en fonctionnement, avec une charge supplémentaire pour la Région qui pourra représenter plus de 40 millions d’euros après 2023. Un nouveau désengagement de l’Etat qui nous est imposé le couteau sous la gorge.
Et la commission des transports, comme la commission des finances, ne se réunissent que demain, après l’heure limite de dépôt des amendements.

Un singulière conception de la démocratie.

LAISSEZ VOTRE MESSAGE