Le Rassemblement National se félicite du projet de valorisation du gibier qui pourrait voir le jour à Salbris.

0
388

Cette initiative répond à une demande récurrente de la Fédération Nationale des Chasseurs.

Les élus du Rassemblement national étaient intervenus à la Région pour soutenir cette idée. Charles de GEVIGNEY, expert du dossier sur lequel il a déjà travaillé dans d’autres départements, avait souligné les écueils qui ont mis en échec les précédentes tentatives, et formulé 2 propositions : d’une part, la transformation de la venaison qui doit se faire par l’intermédiaire d’une filière dédiée et d’autre part, la valorisation des produits annexes, dont le cuir, qui peuvent représenter 50% de la valorisation. Or il faut savoir que nous importons une grande partie du cuir de chevreuil de Nouvelle Zélande, pour des produits souvent fabriqués en Italie !

Si le projet de Sologne gastronomie répond au premier critère, il faudrait rapidement envisager la valorisation des produits annexes afin de pérenniser l’entreprise et d’assurer une activité mieux répartie sur l’année.

D’autant plus que la Filière Française du Cuir possède une longue tradition de savoir-faire. Après avoir perdu près de 90% de ses entreprises et de ses emplois, elle est parvenue à surmonter le choc de la mondialisation et situe en quatrième position mondiale, alors qu’elle a failli disparaître.

A l’heure où tout le monde parle de relocalisation, c’est une piste qu’il ne faut pas négliger.

Télécharger en format imprimable : Communiqué RNCVL 2021.01.11 – Projet de Valorisation du gibier

LAISSEZ VOTRE MESSAGE