Les écologistes en campagne contre François Bonneau, Peltier battu d’avance : et si le RN remportait la Région Centre-Val de Loire !

0
228
Tribune de Michel CHASSIER, Président du groupe Rassemblement National au conseil régional Centre-Val de Loire.

Fort de leur succès aux municipales les partisans de l’écologie politique se font chaque jour plus exigeants pour imposer leur vision.

Nous l’avons vu lors de la dernière session plénière, durant laquelle ils ont accentué la pression sur le Président Bonneau, qu’ils tiennent véritablement en otage, cependant que Guillaume Peltier se livre à une véritable danse du ventre pour tenter de les séduire.

Mais pour le moment ils doivent se contenter des seconds rôles et d’ailleurs Charles Fournier ne cachait pas son mécontentement à l’issue de la session !

Il faut dire qu’à l’exception d’un vœu sur le déterrage des blaireaux (!) ils n’ont guère eu de succès. Sans compter qu’ils ont été sévèrement recadrés par le groupe RN à plusieurs occasions.

Par exemple sur la convention citoyenne, un outil créé par Macron et dont le groupe écologiste soutient les conclusions, ce qui a fait dire à Michel Chasser qu’ils se comportaient en « idiots utiles » du système.

Colère aussi de Charles Fournier pendant la séance lorsque le président du groupe RN a évoqué les multiples subventions dont bénéficiaient certaines associations qui ne sont parfois que des courroies de transmission des écologistes et le moyen d’y caser quelques amis sur des postes financés par l’argent public.

Et nous n’avons pas l’intention d’en rester là, au contraire nous allons continuer à dénoncer ce système au grand jour.

Il est temps en effet de faire comprendre à nos concitoyens qui sont vraiment des partisans de l’écologie politique, qui n’hésitent pas à utiliser des arguments qui se veulent scientifiques et donc irréfutables pour imposer leur point de vue et interdire le moindre débat.

Ce n’est pas sans rappeler le marxisme qui se prétendait tout aussi scientifique et dont le terrible bilan dépasse les cent millions de morts. On peut craindre que l’utopie d’une écologie faussement scientifique ne conduise à des catastrophes encore plus meurtrières.

Mais cela gênerait-il vraiment certains extrémistes qui prônent ouvertement une diminution drastique de la population humaine… en commençant bien sûr par les pays européens alors que la population, hors immigration, y décroît déjà naturellement depuis des décennies ?

Ce sera un enjeu fort des prochaines échéances électorales, où les écologistes continueront à bénéficier d’un large soutien des médias, des institutions et de nombreux lobbies représentant de puissants intérêts financiers.

En attendant, Charles Fournier vient de lancer la campagne des régionales avec un seul objectif : devancer au premier tour François Bonneau.

Nous lancerons notre campagne en septembre, et face à des adversaires plus morcelés que jamais.

L’ « Union de la Droite et du Centre » dite « de la carpe et du lapin » qui faisait foi au conseil régional depuis le début de la mandature, va de facto prendre fin puisque Marc Fesneau (Modem) qui est membre du gouvernement depuis trois ans, partageait le chef de filât tripartite avec…. Guillaume Peltier, également député Les Républicains, se revendiquant de l’opposition à l’Assemblée Nationale.

Une liste MoDem – En Marche se dessine donc face à une liste LR – UDI, avec un certain nombre d’élus flottants qui ne savent pas encore vers quel navire se tourner.

Ce qui est certain, c’est que Guillaume Peltier n’a plus aucune chance de l’emporter, et que nous pouvons cette fois encore, arriver largement en tête du premier tour.

Et pourquoi pas l’emporter si nous pouvons nous entendre au deuxième tour avec tous ceux qui ne veulent pas voir la Région passer sous la coupe des khmers verts.

Télécharger au format imprimable : Tribune RNCVDL 2020.07.23 – Et si le RN gagnait les prochaines élections régionales

LAISSEZ VOTRE MESSAGE