Des marges réduites et dégradées pour un budget 2020 contraint.

0
155
Michel Chassier
Michel Chassier

MICHEL CHASSIER

« D’un côté l’Etat s’engage à co-financer des projets sur les territoires, mais en même temps il met les collectivités infrarégionales, Villes, EPCI, Pays qui ne peuvent plus payer sont dans l’impossibilité de suivre le calendrier. Cela profite plutôt aux collectivités récentes comme les métropoles dont la capacité d’investissement est sans commune mesure, et qui peuvent continuer d’avancer, quitte à emprunter lourdement. »

 

Rapport N°19.06.01 Budget Primitif 2020 – Michel CHASSIER


Matthieu Colombier
Matthieu Colombier

Matthieu COLOMBIER

« Concernant la répartition des financements de la plupart des programmes d’actions des structures relevant du dispositif CAP’ASSO, l’on s’aperçoit que la participation de la Région représente la totalité des salaires et des charges de personnel : le cas échéant, ce sont les collectivités infrarégionales qui en assurent le complément. Ces emplois deviennent permanents et leur pérennité est assurée des financements publics et non pas par les résultats de ces structures. »

Rapport N°19.06.01 Budget Primitif 2020 – Daniel FRACZAK déléguée à Matthieu COLOMBIER


Jean-René Coueille (crédits photo : conseil régional Centre-Val de Loire)
Jean-René Coueille

Jean-René COUEILLE

« En matière agricole, nous regrettons comme les deux années précédentes la baisse des crédits consacrés à « l’Installation transmission » mais nous approuvons le maintien des lignes « Promotion de l’agriculture » et « Soutien à l’agriculture biologique ». Le redéploiement des crédits CAP filières pour faire face aux dégâts de la sécheresse et soutenir la filière élevage nous semble justifié »

 

Rapport N°19.06.01 Budget Primitif 2020 – Jean-René COUEILLE


Ludovic Marchetti
Ludovic Marchetti

Ludovic MARCHETTI

« Pour la TVA, la progression en volume est de 5,6% ce qui est largement supérieur à la croissance économique observée sur la période de référence. D’autant plus que la Région Centre-Val de Loire est dans le peloton de queue en termes d’évolution du PIB, ce qui explique d’ailleurs la forte augmentation de la péréquation des ressources régionales qui fait plus que doubler. »

 

Rapport N°19.06.01 Budget Primitif 2020 – Ludovic MARCHETTI


Le groupe RN a voté contre le budget, le groupe UDC s’est seulement abstenu. Le budget a été adopté par la majorité PS-Ecologistes.

LAISSEZ VOTRE MESSAGE