SRADDET : Un schéma d’aménagement déséquilibré et inadéquat.

267
Michel Chassier
Michel Chassier
Michel CHASSIER, rapporteur du groupe RN : 

« Le SRADDET évoque en filigrane la question de la compétence de chaque collectivité, de l’Etat et des relations Europe-Régions. L’égalité annoncée entre les métropoles et les autres agglomérations ne se retrouve pas à travers les orientations, objectifs et règles que contiennent ce document. Et quand la majorité évoque une répartition harmonieuse du territoire, nous constatons au contraire l’amplification du phénomène de métropolisation et de reconcentration urbaine. Sur la question du logement, le Rassemblement National est le seul à dénoncer une immigration massive qui a provoqué l’exode des Français dits « de souche » vers la périphérie des villes. Ceci allongeant leur temps de trajet domicile-travail. Même si aujourd’hui, ces mêmes centres urbains veulent se revitaliser et surtout retrouver « de la matière fiscale ».

Sur la forme, la majorité évoque la co-construction du SRADDET, mais les 3400 participants ne représentent que 0,186% des électeurs inscrits sur les listes électorales. Quand bien même le climat actuel invite à améliorer le caractère imparfait des démocraties participatives et représentatives. Ce schéma, pour lequel nous avons déposé 3 amendements, ne répond pas aux défis futurs » Rapport 18.06.03 SRADDET – Michel CHASSIER


Gilles Godefroy
Gilles Godefroy
Gilles GODEFROY sur les transports :

« En dépit du caractère obligatoire obligeant la Région à publier les itinéraires d’intérêt régionaux, je déplore que notre collectivité ne daigne participer au financement de ces grands axes comme la RN154, qui sera finalement concédée. La majorité socialo-écologiste préfère ainsi financer les études de projets ferroviaires très incertains comme la ligne Voves-Orléans où près de 4,90 M€ ont déjà été payés depuis 2016. » Rapport 18.06.03 SRADDET – Gilles GODEFROY


Mathilde Paris
Mathilde Paris
Mathilde PARIS sur la redynamisation des centre-bourgs :

« La redynamisation des centre-bourgs s’avère fragilisée par le développement des grands centres commerciaux en périphérie des villes. Je suis convaincue que la mise en place d’une zone franche rurale avec la création d’un taux de TVA réduit pourrait permettre aux commerçants d’être compétitifs et aux clients de regagner du pouvoir d’achat. Ce dispositif vise à soutenir l’économie locale face à la mondialisation grandissante. L’attractivité retrouvée de nos villages permettra aux familles de s’y réinstaller et d’y réimplanter des services de proximité. Enfin, la Région pourrait aussi investir dans des centres de télétravail high-tech en zone rurale en partenariat avec les autres collectivités. » Rapport 18.06.03 SRADDET – Mathilde PARIS


Charles de Gevigney
Charles de Gevigney
Charles de GEVIGNEY sur la transition énergétique :

« Ce SRADDET qui incite les collectivités infra-régionales à coopérer entre elles, ressemble plutôt à la contrainte d’un cadre imposé par le biais de son côté prescriptif et la mise à l’écart des Départements et de l’Etat. A propos de la transition écologique, votre volonté de vouloir à juste titre décarboner nos énergies va à l’encontre de votre politique à l’égard du nucléaire, qui reste la plus prépondérante. La vraie défense environnementale passe avant tout par la réduction des gaz à effet de serre et c’est loin d’être le cas des très coûteuses énergies photovoltaïques et éoliennes. Elles ne représentent que 2% de la production française.

Quant à affirmer que les véhicules électriques sont « propres », cela n’est le cas que parce que l’électricité d’origine nucléaire est décarbonée. Sans compter que leur fabrication nécessitera au cours des trente prochaines années plus de métaux qu’en ont extrait les 2500 générations qui nous ont précédées. Toutes ces nouvelles énergies ne parviennent pas à compenser leur déplorable bilan énergétique et environnemental. Enfin, leur promotion ne fait déplacer le problème de l’activité humaine sur les écosystèmes plutôt que de le résoudre » Rapport 18.06.03 SRADDET – Charles de GEVIGNEY


Rapport 18.06.03 – SRADDET – Amendement RN N°1 Anticipation de la fin de vie des réacteurs nucléaires

Rapport 18.06.03 – SRADDET – Amendement RN N°2 Itinéraires d’intérêt régional

Rapport 18.06.03 – SRADDET – Amendement RN N°3 Valorisation des énergies nouvelles

Nos amendements n’ont pas été adoptés, malgré un vote favorable du groupe UDC sur l’amendement relatif aux itinéraires d’intérêt régional.

Notre groupe a voté contre le SRADDET.