Fronde macroniste en Région Centre Val de Loire ?

154
Pierre Commandeur (crédits photo : Région Centre-Val de Loire)

Communiqué de Presse du groupe Rassemblement National. 

C’est par un discret communiqué de Jean-Patrick Gilles que nous avons appris la démission de Pierre Commandeur, vice-Président délégué au numérique, de ses fonctions exécutives et de son appartenance au groupe SRD.

Quelques jours plus tôt, lors de la commission permanente, c’est Fabien Verdier qui a brillé par son absence, après s’être abstenu sur presque tous les dossiers proposés par l’exécutif en commission thématique « aménagement du territoire » (dont il est pourtant le Président).

Ces deux élus, passés au macronisme depuis longtemps, pensent-il déjà aux prochaines échéances électorales ? M. Verdier, jadis candidat à la primaire socialiste, a déjà renommé son compte twitter « @chateaudun2020 ». On comprend dès lors qu’il n’ait plus vraiment la tête aux dossiers régionaux, et tant pis pour les territoires dont il a la charge dans la commission qu’il préside.

Nous attendons maintenant la réaction de Harold Huwart, vice-Président à l’économie et candidat malheureux aux dernières législatives sous l’étiquette « Majorité Présidentielle ». Le dernier soutien officiel d’Emmanuel Macron  dans cet exécutif va-t-il marcher vers la sortie pour regagner en cohérence ?

La situation semble difficilement tenable pour le nogentais, qui devra très vite faire un choix entre ses convictions et ses attributions.

Télécharger en version imprimable : Communiqué RNCVDL 2018.09.19 – Fronde Macroniste en Région Centre-Val de Loire