Commission Permanente : Halte aux subventions et dépenses hors de contrôle !

0
222
Communiqué de Presse du Groupe Rassemblement National Centre-Val de Loire

Parmi les dossiers présentés en commission permanente le vendredi 5 avril 2019, plusieurs points ont retenu notre attention :

  • La « Confédération paysanne du Centre »

Ce syndicat édite un site internet « Consommer sans OGM en Région Centre » dont l’objectif est de recenser les producteurs et distributeurs de produits bios et reçoit pour cela une subvention de plus de 6 500 € par an. Nous avons déjà alerté l’année dernière sur la très faible activité de ce site et son travail de référencement plus que superficiel qui vient en doublon du travail effectué par Bio Centre. Pire, nous avons constaté que ce site a antidaté des billets d’actualité à l’approche du vote de sa subvention par le conseil régional.

Malgré nos multiples alertes depuis janvier 2018, par courrier et en session plénière, et ces derniers éléments, le Président Bonneau a insisté pour voter la subvention immédiatement !

  • Suivi des marchés :

« En raison d’un dispositif de commandes fonctionnant en parallèle et mal maîtrisé » les prestations réalisées dans le cadre d’un marché ont largement débordé les prévisions avec un dépassement de 139%. Ce constat alerte sur de possibles dysfonctionnements dans le suivi des marchés. Le Président Bonneau n’a pas pu apporter la moindre explication.

  • Web Radio Mission locale du Blésois :

La Mission locale du Blaisois se voit attribuer 66 000 € de subvention pour une Web Radio qui n’émet que quelques minutes par semaine, ne compte que 16 abonnés et ne nécessite pas d’investissement particulier.

  • WWF :

Le WWF reçoit 75 000 € par an pour animer des petits déjeuners en entreprise et développer son application « WAG ». Ces actions se font au seul bénéfice du WWF pour financer ses activités habituelles, malgré les moyens financiers conséquents dont bénéficie cette organisation. Concernant les petits déjeuners en entreprise, ces évènements sont probablement des levées de fonds. Rappelons également que le WWF était jusqu’à il y a peu dirigé par Pascal Canfin, candidat aux européennes sur la liste LREM.

Télécharger en format imprimable : Communiqué RNCVDL 2019.04.05 – Commission Permanente

LAISSEZ VOTRE MESSAGE